Système d'identification de couleurs

Système d'identification de couleurs

Dans nos autres rubriques nous avons toujours identifié des objets ou fonctions par des couleurs. Le sujet soulevé ici est comment identifier ces couleurs lorsqu’on est malvoyant (daltonien par exemple). Il est bien entendu question ici de couleurs simples (primaires et secondaires) utilisées en signalétique, c’est pourquoi nous n’évoquerons pas les références RAL, Pantone et autres RVB, CMJN (CYMK) ... Il faut ensuite garder à l’idée que l’utilisation de couleurs en signalétique est un raccourci vers une information ou un message à donner. Ainsi il peut être plus intéressant de " prendre la ligne C du RER" que de "suivre le symbole qui représente la couleur verte qui correspond à la ligne C du RER" ... A ce jour, aucune norme ne semble exister, seul le système ColorADD veut ressortir du lot, mais garde quelques inconvénients majeurs. Nous allons voir diverses solutions envisageables (pour moi de la moins à la plus pertinente). 1) imprimer le nom de la couleur. 2) Système ColorADD 3) Système ColorADD amélioré TraçaMatrix 4) L'horloge chromatique de TraçaMatrix

4) L'horloge chromatique de TraçaMatrix

Ce système du nom d’horloge chromatique, est composé d’un cercle chromatique, d’une grande aiguille de référence et d’une petite aiguille qui indique la couleur. Cette dernière sera accessoirement plus ou moins grande en fonction de la « luminosité de la couleur ». Le cercle chromatique est une représentation conventionnelle circulaire des couleurs. Celles-ci sont ordonnées comme au sein d'un arc-en-ciel, la fermeture du cercle s'effectuant par une transition du rouge au violet via le magenta.
Identification de couleur par horloge chromatique Identification de couleur par horloge chromatique
Ainsi on pourra comparer ou assigner une couleur à une référence horaire. La couleur d'impression sera celle rendant le meilleur contraste, la position de la grande aiguille étant la référence aucune confusion ne sera possible, quel que soit le sens d'observation.


3) ColorAdd modifié

Ce système reprend le principe du procédé de codage graphique simple du nom de CollorADD qui est basé sur une combinaison de 3 symboles représentant les couleurs primaires. Comme on a déjà appris (ou il faudra de toute façon l'apprendre) certaines associations de formes et de couleurs indispensable à la vie courante, il n'est pas déraisonnable d’utiliser ces dernières plutôt que d’en créer d’autres.
Sigles d'identification de couleurs
On représente ensuite les couleurs secondaires, par association des signes correspondants au couleurs primaire.
Sigles d'identification des couleurs secondaires
Jusqu'ici nous arrivons à représenter les couleurs principales sans ambiguïté, nous pouvons même imaginer d'autres teintes par modulation d’amplitude des sigles, comme ci-dessous par exemple
Sigles d'identification pour la couleur rose
En plus, ces pictogrammes sont imprimables en noir ou blanc directement sur la couleur à identifier, et leur forme ne prête pas à confusion quel que soit le côté d'observation.
Sigles d'identification de couleur sans ambiguïté


2) Système ColorADD

Ce procédé de codage graphique simple du nom de CollorADD à été développé par M. Miguel Neiva. Il est basé sur une combinaison de 3 symboles représentant les couleurs primaires. (accessoirement existent d'autres symboles, pour le blanc, le noir, le plus ou moins gris, le doré et l'argent.)
Sigles d'identification de couleurs colorADD
On représente ensuite les couleurs secondaires, par association des signes correspondants au couleurs primaire.
Sigles couleurs secondaires colorADD
Jusqu'ici nous arrivons à représenter 7 couleurs principales, plus le blanc et le noir (et encore! le sigle du brun se discute car il correspond à la somme des couleurs primaires ...) Sigles couleurs secondaires colorADD sans contraste
Ce qui impose l'utilisation d'une couleur de fond claire (Inverser la couleur d'impression poserait des problèmes pour les sigles matérialisant le noir, les gris et le blanc). Plus grave maintenant! dans le cas d'un marquage, type bande de guidage au sol (qui peut être vu de 2 directions opposées), on peut se trouver avec de la désinformation comme représenté ci-dessous !
Sigles couleurs colorADD erreur
D'autres cas sont similaires, comme le rouge d'un côté est vu bleu de l'autre ... Dans ces cas, on peut dire que les symboles choisis ne sont pas très appropriés.


1) Imprimer le nom de la couleur

Imprimer le nom de la couleur semble simple au premier abord. Mais ce procédé devient assez lourd si l’on doit couvrir un certain nombre de langues étrangères et, prohibitif si l'on doit imprimer dans les deux sens de circulation (cas d'une bande de guidage au sol).
identification de la couleur par Impression
(N'oublions pas que le but de la couleur dans la signalétique est pour que l’information soit comprise rapidement par le plus grand nombre).